Oeuvres complètes du Père de Montfort

Lettre aux Associés de la Compagnie de Marie

 « Ne craignez point, petit troupeau, car Dieu votre Père a pour agréable de vous donner le royaume » tel est le passage de St Luc (12, 32), que Montfort applique aux membres de sa Compagnie de Marie. Dans cette courte lettre il les exhorte à rester fidèles à l'esprit de pauvreté évangélique et à se confier à la Providence divine. Venant comme appendice à la Règle des Prêtres Missionnaires de la Compagnie de Marie, cet écrit laisse supposer qu’aucun prêtre n'était encore membre de la Compagnie. St Louis-Marie prévoit-il que le nombre des membres de la Congrégation restera toujours relativement faible ? Il les engage en effet à ne pas se décourager et les incite fortement à espérer et à se réjouir, persuadé que la Providence divine prendra soin d'eux.

Le manuscrit est inachevé; il se termine au milieu d'une phrase mais il a été complété en 1837, (probablement par le Père Gabriel Deshayes).
Cette Lettre, la Prière Embrasée, et la Règle des Prêtres Missionnaires de la Compagnie de Marie constituent un triptyque approuvé par le Saint-Siège comme faisant partie de la Règle et des Constitutions officielles de la Compagnie de Marie aujourd'hui, car la Règle actuelle est dérivée de ces trois documents.

./uploads/pdf/PDF_FR_34_1.pdfPDF FILE #1

Articles disponibles en | FR | EN | IT | ES | Imprimer l'article | Haut de page